Partie 1 – Comment faire sa place sur le marché du travail malgré une situation de handicap?

Partie 1 – Comment faire sa place sur le marché du travail malgré une situation de handicap?

Les personnes vivant avec des limitations fonctionnelles éprouvent parfois des difficultés lors de leur recherche d’emploi ou au moment d’intégrer un nouveau milieu. D’autres ont simplement de la difficulté à conserver leur emploi alors que certains d’entre eux vivent même des embûches à chacune de ces 3 étapes cruciales dans la vie d’un travailleur. Pourtant, chez Orientation Travail, nous en sommes convaincus; ces personnes possèdent en eux des ressources inestimables et n’attendent que leur chance pour les mettre à profit.

L’accompagnement des personnes en situation de handicap est l’un de nos nombreux services, et ce, tout au long des 3 étapes évoquées précédemment. Nous vous présenterons donc cette semaine, de quelles façons nous accompagnons ces personnes lors de la recherche d’emploi, puis la semaine du 30 novembre, lors des étapes subséquentes. Si vous connaissez quelqu’un qui vit avec des limitations fonctionnelles, ou si vous-même êtes dans cette situation, ce qui suit devrait vous intéresser.

ACCOMPAGNER UNE PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP À L’ÉTAPE DE LA RECHERCHE D’EMPLOI

Comme dans toutes démarches d’employabilité, nous établissons tout d’abord le profil de la personne de la manière la plus précise. Pour ce faire, nous définissons, les ressources et les obstacles de la personne. Nous ciblons également les partenaires dans le projet. Il peut s’agir de professionnels de la santé comme un travailleur social, un ergothérapeute ou un médecin. Ce que nous appelons l’approche intersectorielle nous permet non seulement de bien connaître notre client, mais également de faciliter l’atteinte des objectifs de la personne en mettant à profit notre expertise respective.

Il est important de cibler un projet professionnel dans lequel les obstacles de la personne seront réduits au maximum. Pour illustrer ces propos, imaginons une personne en fauteuil roulant devant un escalier. Qu’arrive-t-il si on remplace ces mêmes escaliers par une rampe d’accès? Vous l’avez compris. Cette personne n’est plus en situation de handicap. Toutefois, pour réduire les obstacles de la personne, cela exige parfois certaines adaptations de la part du milieu. Nous y reviendrons à l’étape de l’intégration et du maintien en emploi.

Dans notre travail avec ces personnes, nous travaillons avec les « 3 faires » ; le « faire pour », le « faire faire » et le « faire avec ». Dans son quotidien comme dans la recherche d’emploi, chaque individu a le potentiel d’atteindre un certain niveau d’autonomie. Il est donc important de ne pas tout faire pour notre client, mais bien de s’adapter à ses besoins et à ses capacités. C’est dans cet esprit que nous abordons la recherche d’emploi, en passant d’un « faire » à l’autre tout au long de la démarche.

Une fois l’objectif d’emploi défini, comme dans nos autres services, nous concevons un CV et une lettre de présentation tendance qui mettront en valeur les atouts du client et dans lesquels nous pouvons inclure nos coordonnées et un aperçu des avantages à collaborer avec nous.

Puis, au besoin, nous contactons les employeurs potentiels afin de dresser un profil avantageux du candidat et leur expliquer les services dont ils peuvent bénéficier. Lors de cette discussion, nous pouvons aussi évoquer certains accommodements qui pourront s’avérer pertinents. Si requis, nous proposons d’être présent à l’entrevue afin d’aider notre client à se mettre en valeur. Ainsi, nous pouvons l’aider à formuler ses réponses ou simplement être une présence rassurante pour ce dernier.

Par : Dominic Tanguay, conseiller en emploi